Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Le blog d'art postal de Tony Mazzocchin
  • Le blog d'art postal de Tony Mazzocchin
  • : La boite aux lettres de Tony Mazzocchin ...artiste multi-facettes qui fabrique et reçois de l'art postal...ses projets, ses expos, ses appels à artiste, ses coups de coeur.
  • Contact
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 18:03

Slow Mob du 8 février 2014 à Voiron (1) 

DSC00866

 La rue à 9h ce matin...

1.jpg

Moment historique...le premier piéton à fouler ce doux passage!

DSC00871.JPG

Tellement doux, qu'on a eu envie de le tester réellement...

DSC00873.JPG

aprés validation officielle tout le monde traverse...

3.jpg

Un air d'Abbey Road traversait Voiron...

DSC00928.JPG

La rue Grande ce matin...

DSC00897

 était lumineuse et gaie...(à suivre)

 

 

 Voici le texte du manifeste Laineux clamé par les organisateurs devant une foule en délire!

 

 

Manifeste laineux n°2 ou l'éloge de la douceur

 

Nous sommes réunis ici pour tricoter ensemble. Tricoter et prendre le fil du temps, au vol. Tricoter en douceur. Tricoter et jouir de cette lenteur laineuse. Ce slow mob du tricot, est un hommage à la lenteur et à la douceur de vivre. Nous les artistes plasticiens, comme on a dit, écrit et clamé dans le dernier manifeste laineux, nous nous engageons encore une fois en premier. Nous nous trouvons aujourd'hui au bord de la route....Voici le temps venu d'enlever nos masques de l'anonymat casanier. Fini le temps de la plainte légère, frivole et stérile. Aujourd'hui nous offrons à cette belle ville de Voiron (appellée amicalement, par nos amis et artistes parisiens : "Le trou du cul du monde"), ce passage piéton en tricot.

L'artiste, par cet acte anodin, voire incompris, tricote son idée, travaille, et par sa générosité crée un bien-être évident. La météo, par sa nature a effacé le passage piéton existant!!! Grâce au tricot, tricot patient et ininterrompu, il est à nouveau là, il est bien visible et prêt à être emprunté à nouveau!!! Environ 5000 personnes traversent tous les jours la rue Grande dans les 2 sens. La plupart de ces personnes sont nos enfants. Nos enfants qui se rendent à l'école. Ce passage piéton leur permettera de traverser en douceur cette dure période scolaire. Aujourd'hui quand on dit scolaire on dit: "période de formation". Période de formation guidée et dictée par les principes de l'économie marchande. En passant par ce chemin en laine, tout doux, chaque jour, ils pourront se relâcher un peu, sourire, se sentir valorisés, ils sentiront qu'on pense à eux. Car il a été tricoté à leur égard! De cette façon ils pourront s'épanouir et se poser les vraies questions...Mais...qu'est-ce tout cela veut-il dire? Ce passage leur permettera de tricoter leur propre avenir. Oui! Sur ce passage délicat de leur vie, peut-être que leur chute, s'il y en a une, fera moins mal et ne seront pas écrasés brutalement (par le poids-lourd économique)! Il y aura un ralentissement normal et doux, tout doux et nécessaire. Leur vie ainsi que la nôtre aura des couleurs diverses et variées. Ils verront l'avenir avec plus de joie. Ils seront plus créatifs, plus solidaires, plus tolérants, plus citoyens. Nos jeunes pourront s'exprimer et créer un monde meilleur. Leur monde. Tricoter un monde à leur image et à l'image de leur temps. Nous les artistes Voironnais, par cet acte de terrorisme laineux, par ce geste désuet et un peu fou à première vue, nous semons les premières graines d'une réflexion universelle, pour sortir de cette grisaille hivernale et de ce brouillard économique. Tricotons mes amis. Tricotons! Tricotons et n'attendons pas que les autres fassent le travail à notre place. Nous avons la pelote facile aujourd'hui. Aujourd'hui on a la pelote dans la main. Osons! Tricotons et donnons l'exemple au monde entier! Tricotons mes amis!. Prenons notre temps. Quittons nos places momentanément, car là aussi on nous a enlevé les bancs publics, bancs publics...que le poète nous chantait autrefois, pour mettre à la place des blocs gris et ternes. On se les gèle sur le granit. Rentrons chez nous dans nos piaules toutes douillettes et tricotons, car dans cette belle ville, à l'air libre, on ne peut plus le faire. On ne peut plus s'asseoir ensemble en toute tranquilité, pour se rencontrer et tricoter le bonheur d'être ensemble tout simplement !!! Tricotons et recouvrons cette belle ville d'avenir, avec de beaux tricots. Nos tricots. Hier la fontaine. Avant-hier les platanes...Aujourd'hui, le passage piéton. Demain, les blocs en pierre! Tricotons pour sensibiliser la population du danger qu'on encourt si on ne tricote pas. Le tricot c'est l'avenir. Tricotons le monde dont nous rêvons, mes amis, et pas celui qu'on nous impose et qu'on accepte si facilement et en toute naïveté. Le tricot est réflexion. Le tricot est douceur. Le tricot est la lenteur de la pensée. La douceur de penser librement en tricotant notre monde!!! Tricotons notre propre vie. Le tricot est un hommage à la douceur de vivre. Le tricot est un art de vivre. Le tricot est une philosophie de vie. Tricotons. Au point mousse à l'endroit et à l'envers des sentiers battus! Le tricot est liberté. Vive le tricot!

 

 

 

 

Tony M

Partager cet article

Repost 0
Published by Tony M. - dans Evénements
commenter cet article

commentaires

Phillip 09/02/2014 16:40


That post box is fantastic. They should all look like that.