Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Le blog d'art postal de Tony Mazzocchin
  • Le blog d'art postal de Tony Mazzocchin
  • : La boite aux lettres de Tony Mazzocchin ...artiste multi-facettes qui fabrique et reçois de l'art postal...ses projets, ses expos, ses appels à artiste, ses coups de coeur.
  • Contact
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:11

Aujourd'hui je vous revèle trois choses qui ont égayé mes dernières vacances en Suisse et aussi la raison pour laquelle je porte ce pays dans mon coeur...

Prémière chose : Il y a un village dans le canton de Vaud, qui est devenu la capitale des épouvantails...La mairie a même changé son blason d'origine. L'épouvantail est devenu tout d'un coup l'emblème et la fierté de Denens. On s'en occupe, on le soigne et on le protège...

Prémière chose : Il y a un village dans le canton de Vaud, qui est devenu la capitale des épouvantails...La mairie a même changé son blason d'origine. L'épouvantail est devenu tout d'un coup l'emblème et la fierté de Denens. On s'en occupe, on le soigne et on le protège...

Deuxième chose: Il y a 142'430 pavés en béton à la place de la Riponne à Lausanne...on raconte qu'en 1973 un travailleur étranger qui était chargé de mettre en place les pavés sur la place, quitta subitement son poste en laissant tomber son outil de travail en voyant passer une fille dont il tomba subitement amoureux...A Lausanne, pour de vrai et pour rire aussi, on se donne rendez-vous à la pince...Elle est là, mais où? tout le monde sait qu'un jour on peut la trouver...

Deuxième chose: Il y a 142'430 pavés en béton à la place de la Riponne à Lausanne...on raconte qu'en 1973 un travailleur étranger qui était chargé de mettre en place les pavés sur la place, quitta subitement son poste en laissant tomber son outil de travail en voyant passer une fille dont il tomba subitement amoureux...A Lausanne, pour de vrai et pour rire aussi, on se donne rendez-vous à la pince...Elle est là, mais où? tout le monde sait qu'un jour on peut la trouver...

Troisième chose : La Suisse est petite, les villages comme Tolochenaz sont très petits. Ses cimetières aussi...Mon père disait que plus les cimetières sont petits, moins on y meurt et donc on y vit plus paisiblement...

Troisième chose : La Suisse est petite, les villages comme Tolochenaz sont très petits. Ses cimetières aussi...Mon père disait que plus les cimetières sont petits, moins on y meurt et donc on y vit plus paisiblement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tony M 27/03/2016 10:38

...Je suis fasciné par le côté artistique et créatif des Suisses...la minime petite chose devient un trésor! C'est ma patrie de cœur, car j'y ai vécu une vie heureuse. Si je devrais recommencer je ferai la même chose...peut-être en mieux. J'ai vu grandir mes enfants...et ils y sont toujours. La Suisse pour moi est l'exemple qu'on peut vivre ensemble avec toutes les différences... Comme un oiseau j'ai fait mon nid (en faisant du mieux que j'ai pu...) sur la branche Lausannoise...Tu sais Laura que le mot NOSTALGIE à été inventé pour définir le mal qui anéantissait les mercenaires Suisses qui étaient loin de leur pays. Je ne suis pas nostalgique...mais j'aime de tout cœur ce pays car j'y ai laissé mes plus beaux fruits...toi et Raphael...sauront-ils fructifier la chance qu'il ont pour continuer cette belle chose qui est la vie?...moi je dis que oui...

Laura 26/03/2016 22:54

Est-ce la seule raison pour laquelle tu aimes la Suisse?

tony mazzocchin 27/02/2016 20:11

j'y ai vécu 32 ans et il y a peins des choses et histoires fascinantes à raconter sur les suisses que j'ai pu rencontrer...un peuple fascinant de créativité...je ne parle pas de la suisse économico-touristique, banque, chocolat et montres naturellement

dentellebleue 27/02/2016 18:33

merci pour cette balade en Suisse et ces découvertes pour le moins originale :

Mimi 27/02/2016 14:34

J'aime bien ce côté "légendes" de la Suisse, qui change radicalement de son côté "banque et gros sous"...